Feeds:
Articles
Commentaires

HHhH – Laurent Binet

HHhH

 

Quatrième de couverture :

Prague, 1942, opération « Anthropoïde » : deux parachutistes tchèques sont chargés par Londres d’assassiner Reinhard Heydrich, le chef de la Gestapo et des services secrets nazis, le planificateur de la Solution finale, le « bourreau de Prague ». Heydrich, le bras droit d’Himmler. Chez les SS, on dit de lui : « HHhH ». Himmlers Hirn heiβt Heydrich – le cerveau d’Himmler s’appelle Heydrich. Dans ce livre, les faits relatés comme les personnages sont authentiques. Pourtant, une autre guerre se fait jour, celle que livre la fiction romanesque à la vérité historique. L’auteur doit résister à la tentation de romancer. Il faut bien, cependant, mener l’histoire à son terme…

 Mon avis :

J’ai pris ce roman un peu par hasard dans le rayon pas très fourni (enfin, ça dépend de ce qu’on cherche, en Harlequin ou SAS il y avait du choix) du petit supermarché du coin un jour où j’étais à court de lecture et sans ma PAL à portée de main. J’étais donc un peu sceptique quant à ce que j’allais lire. Mais ce fût une très bonne surprise, et, bien que sachant dès le début comment cela allait se finir, j’ai été entraînée dans le récit de bout en bout, au point de lire en marchant en sortant du métro, ce qui ne m’était pas arrivé depuis longtemps. La construction du roman est assez originale, puisque l’auteur alterne entre l’histoire elle-même et ses interrogations d’écrivain voulant restituer la réalité historique et rien qu’elle, mais qui ne peut s’empêcher d’imaginer ce qu’ont pu penser ou faire les protagonistes et parfois digresser sur d’autres sujets en lien avec l’Histoire, mais pas avec l’événement relaté proprement dit. Comme toujours quand je lis un livre se passant durant la Seconde Guerre Mondiale, je ne peux m’empêcher de frissonner, je me demande toujours comment on a pu arriver à un tel degré d’horreur, et pourtant, à la lecture d’HHhH, on ne peut que ressentir une certaine fascination pour Heydrich, personnage monstrueux s’il en est, créateur des Einsatzgruppen (escadrons de la mort) et à l’origine des camps de concentration (oui, abattre les Juifs par milliers, y compris femmes et bébés, rendait dépressifs les soldats des escadrons de la mort, il fallait donc trouver une solution plus « propre »…)

En bref, un roman prenant, où on se prend à espérer que, contre toute attente, les auteurs de l’attentat contre Heydrich survivent, et en même temps une leçon d’histoire qui remue franchement le lecteur. À lire !

Bilan de l’année 2013

Comme chaque année, c’est l’époque du bilan de l’année écoulée, et des bonnes résolutions pour l’année à venir. Je ne déroge pas à la règle, alors voici mon bilan de lectures 2013 :

Janvier :
Fondation foudroyée, Fondation t4 d’Isaac Asimov :D
Terre et Fondation, Fondation t5 d’Isaac Asimov :D
Les années noires, Belgarath le Sorcier t1 de David et Leigh Eddings :D
Les années d’espoir, Belgarath le Sorcier t2 de David et Leigh Eddings:D

Février :
La Dame de la Haute Tour d’Anne McCaffrey :)
Le temps des souffrances, Polgara la Sorcière t1 de David et Leigh Eddings :D
Les années d’enfance, Polgara la Sorcière t2 de David et Leigh Eddings :D
Rien n’est trop beau de Rona Jaffe :)
Anne… La maison aux pignons verts, Anne… t1 de Lucy Maud Montgomery
Best Love, Rosie de Nuala O’Faolain :)
Le galop d’essai, Les doués t1 d’Anne McCaffrey :)
Le bond vers l’infini, Les doués t2 d’Anne McCaffrey :D
La Rowane, Les doués t3 d’Anne McCaffrey :D

Mars :
Damia, Les doués t4 d’Anne McCaffrey :D
Les enfants de Damia, Les doués t5 d’Anne McCaffrey :D
L’orgueil des Lyon, Les doués t6 d’Anne McCaffrey :D
La tour et la ruche, Les doués t7 d’Anne McCaffrey :)
Anne d’Avonlea, Anne… t2 de Lucy Maud Montgomery

Avril :
Shogun de James Clavell
Petits contes de printemps de Natsume Soseki :|

Mai :
Et puis, Paulette… de Barbara Constantine
Les heures lointaines de Kate Morton :D

Juin :
L’orée des bois, Le Parlement des fées t1 de John Crowley :)
Voyages avec ma tante de Graham Green :|
Anne quitte son île, Anne… t3 de Lucy Maud Montgomery :D
A Mélie, sans mélo de Barbara Constantine :D
Tom petit Tom tout petit homme Tom de Barbara Constantine :D

Juillet :
L’art de la mémoire, Le Parlement des fées t2 de John Crowley :)
Arthur, l’autre légende de Philip Reeve :)
L’enchanteur de René Barjavel :D
Très chère Sadie de Sophie Kinsella :)

Août :
La maison au citronnier de Sandy Tolan :D
Les Lames du Cardinal, l’intégrale de Pierre Pevel :D

Septembre :
Le mas des Tilleuls de Françoise Bourdon :|

Octobre :
Cranford d’Elizabeth Gaskell :D

Novembre/Décembre :
Un long chemin vers la liberté de Nelson Mandela
No impact man de Colin Beavan :D
Sans âme, Le protectorat de l’ombrelle t1 de Gail Carriger
Wonderful de David Calvo :)
La voleuse de livres de Markus Zusak :D

Un total de 40 livres tout pile, avec de très belles découvertes comme la série des Anne… de Lucy Maud Montgomery, Sans âme de Gail Carriger ou encore l’autobiographie de Nelson Mandela. J’ai continué à découvrir Elizabeth Gaskell avec Cranford, qui m’a moins plu que Nord et Sud mais qui est quand même très bien, et Anne McCaffrey avec sa série des Doués, que j’ai beaucoup appréciée à l’exception du dernier tome, où j’ai eu l’impression qu’elle ne savait pas comment finir. No impact man, bien qu’assez convenu, a le mérite de faire réfléchir (et qui sait, peut-être de faire passer à l’action?), et j’ai liquidé une partie de ma PAL avec les deux préquelles de la Belgariade, consacrés à Belgarath et Polgara, ou encore avec Best Love, Rosie qui traînait sur mes étagères depuis plusieurs années.

Côté blog, par contre, c’est le néant. Deux articles seulement pour 2013, dont le bilan 2012… Mais j’ai de très bonnes excuses : Minimiss est née en janvier, elle m’a occupée à plein temps jusqu’en septembre où j’ai déménagé et changé de travail… Bref autant j’ai pu lire, qu’écrire c’était une autre paire de manches ! Enfin, j’essayerai de faire mieux cette année, mais je préfère ne rien promettre…

En tous cas je vous souhaite à tous une très bonne année 2014, avec plein de belles découvertes littéraires !

Anne green gables

Quatrième de couverture :

Voici le plus grand classique canadien-anglais de tous les temps, vendu à plus de 60 millions d’exemplaires, traduit en 40 langues et adapté plusieurs fois pour le cinéma et la télévision. L’histoire de cette petite orpheline de l’Île du Prince Edouard a véritablement envoûté les jeunes et les moins jeunes!

Sur le quai de la gare, Marilla et Matthew Cuthbert attendent l’orphelin qui les aidera sur leur ferme. C’est une rouquine aux yeux pétillants qui se présente… Jouir de la magie des mots, rire de ses propres défauts, s’émerveiller face à la nature, découvrir un coin de pays pittoresque, voilà ce qui nous attend dans ce roman inoubliable.

Mon avis :

J’ai été absolument conquise par ce roman, et par Anne « avec un e », sa petite héroïne. J’ai adoré sa manière de vivre les choses avec autant d’intensité, son imagination débordante (ne serait-ce que pour nommer les lieux et les choses, le vallon aux violettes, la source des fées, le pommier baptisé Reine des Neiges…), la passion qu’elle met dans tout ce qu’elle entreprend… Les autres personnages ne sont pas en reste : Diana, l’amie de coeur, Matthew si timide qui se laisse conquérir par Anne, Marilla, pas si insensible qu’elle veut bien le faire croire… Et Avonlea, le petit village qui est presque un personnage à lui tout seul. Les descriptions qu’en fait Lucy Maud Montgomery sont vraiment idylliques, c’est un petit coin de paradis sur l’Île du Prince Edouard, qui fait désormais partie des lieux que je rêve de visiter un jour ;) Vous l’aurez compris, ce roman est un pour moi un vrai coup de coeur, que je ne peux que recommander chaudement à tout le monde, petits et grands !

Bilan de l’année 2012

Tout d’abord, je vous souhaite à tous une très bonne année 2013 !

Et comme chaque début de nouvelle année, il est temps de faire le bilan de la précédente. Commençons par le bilan de mes lectures, dont voici la liste :

Janvier 2012 :
Les déferlantes de Claudie Gallay 
Chroniques du pays des Mères d’Elisabeth Vonarburg :D
Sexe et dépendances de Stephen McCauley :|

Février 2012 :
La Sibylle de Kell – La Mallorée t5 de David Eddings :D

Mars 2012 :
Mort de peur – La communauté du Sud t11 de Charlaine Harris :|
Au bord de la tombe – Chasseuse de la nuit t1 de Jeaniene Frost :D
Un pied dans la tombe – Chasseuse de la nuit t2 de Jeaniene Frost :D
Froid comme unte tombe – Chasseuse de la nuit t3 de Jeaniene Frost :D
Creuser sa tombe – Chasseuse de la nuit t4 de Jeaniene Frost :D
Chien du heaume de Justine Niogret :)
La Lune seule le sait de Johan Heliot :)
Purge de Sofi Oksanen :D

Avril 2012 :
La dernière conquête du Major Pettigrew d’Helen Simonson 
L’épouse de bois de Terri Windling :D
Elric des dragons – La saga d’Elric t1 de Mickael Moorcock :)
Emma de Jane Austen 

Mai 2012 :
L’héritage – Eragon t4 de Christopher Paolini :D
La quête d’Ewilan (intégrale) de Pierre Bottero :D
Les mondes d’Ewilan (intégrale) de Pierre Bottero :D
Le chant du dragon d’Anne McCaffrey :)
La chanteuse-dragon de Pern d’Anne McCaffrey :D
Les tambours de Pern d’Anne McCaffrey :)
The year of the Flood de Margaret Atwood :D

Juin 2012 :
La chanteuse crystal d’Anne McCaffrey :D
Killashandra d’Anne McCaffrey :D
La mémoire du crystal d’Anne McCaffrey :D
The Eyre Affair de Jasper Fforde :)
The Masterharper of Pern d’Anne McCaffrey :D
Le vaisseau qui chantait d’Anne McCaffrey :)

Juillet 2012 :
Morlante de Sthéphane Dompierre :|
The price of Paradise de Collin Brake (Doctor Who) :)
Vingt-quatre heures de la vie d’une femme
 de Stephan Zweig 
The statistical probability of love at first sight (La probabilité statistique de l’amour au premier regard) de Jennifer E. Smith :D

Août 2012 :
Ellana – Le pacte des Marchombres t1 de Pierre Bottero (relecture) :D
Ellana, l’envol – Le pacte des Marchombres t2 de Pierre Bottero (relecture) :D
Ellana, la prophétie – Le pacte des Marchombres t3 de Pierre Bottero :D
Le pays des grottes sacrées – Les Enfants de la Terre t6 (1ère partie) de Jean M. Auel :)
Le pays des grottes sacrées – Les Enfants de la Terre t6 (2ème partie)
 de Jean M. Auel :)
Mansfield Park de Jane Austen 
Welcome to Rosie Hopkins’ sweet shop of dreams de Jenny Colgan 
The J. M. Barrie Ladies’ swimming society (Le cercle des baigneuses) de Barbara Zitwer :D

Septembre 2012 :
Northanger Abbey de Jane Austen 
The Hobbit de J.R.R. Tolkien :D

Octobre 2012 :
Le Trait d’union des mondes – Malhorne t1 de Jérôme Camut :)
Les eaux d’Aratta – Malhorne t2 de Jérôme Camut :)
Anasdahala – Malhorne t3 de Jérôme Camut :)

Novembre 2012 :
La matière des songes – Malhorne t4 de Jérôme Camut :|
Entre Dieu et moi c’est fini de Katarina Mazetti :)
The Gates of Sleep de Mercedes Lackey :D
Alabama Song de Gilles Leroy :)
Agnès Grey d’Anne Brontë 
Au Bonheur des Dames d’Emile Zola 
Black Out – Blitz t1 de Connie Willis 

Décembre 2012 :
A spy in the house – The Agency t1 de Y.S. Lee :D
The Mischief of the Mistletoe – The pink carnation t7 de Lauren Willig :)
Adorable Sophy de Georgette Heyer :)
Un amour vintage d’Isabel Wolff :D
Fondation – Fondation t1 d’Isaac Asimov 
A most improper magick – The unladylike adventures of Kat Stephenson t1 de Stephanie Burgis :D
A tangle of magicks – The unladylike adventures of Kat Stephenson t2 de Stephanie Burgis :D
A reckless magick – The unladylike adventures of Kat Stephenson t3 de Stephanie Burgis :D
Fondation et Empire – Fondation t2 d’Isaac Asimov 
Seconde Fondation – Fondation t3 d’Isaac Asimov 

Au final, cela nous donne 63 livres lus, une bonne dizaine de coups de coeur (Austen, Brontë, Zola en classiques, Asimov et Willis en SFFF), et seulement 3 petites déceptions. Si je devais nommer mon livre préféré de l’année, je crois que ce serait Northanger Abbey de Jane Austen, le moins bon Sexe et dépendances de Stephen McCauley (1 gratuit pour 2 achetés, j’aurais dû me méfier^^). Et je me dois de mentionner The Eyre Affair de Jasper Fforde, dont j’avais tellement entendu de bien que finalement, j’ai été un peu déçue à la lecture. Était-ce parce que je l’ai lu en e-book, en VO, à cause de l’humeur du moment ? Toujours est-il qu’il n’a pas été à la hauteur de mes espérances…

Concernant ce blog, il y a eu du progrès, avec 20 articles publiés contre seulement 10 en 2011. Bon depuis cet été j’ai un peu laissé le blog en friche, mais je ne désespère pas. Au niveau challenge, j’ai participé au Challenge Anne McCaffrey du Traqueur stellaire et au Summer Star Wars de RSFBlog. Et je dis bien participé, pas seulement inscrite, ce qui constitue déjà une petite victoire pour moi^^

Enfin, côté cinéma, je retiendrai de l’année 2012, la sortie de The Hobbit : An unexpected Journey de Peter Jackson (comment ça vous vous en doutiez ?) que j’attendais avec beaucoup d’impatience, et qui ne m’a pas déçue, bien au contraire !

Et vous, quel est votre bilan 2012 ? Vos coups de coeur, vos déceptions ?

Je n’ai pas pu résister à m’inscrire à ce challenge proposé par Lune, ne serait-ce qu’à cause des dates de début et de fin : du 12.12.12 au 11.12.13 :D Il s’agit donc de lire et de chroniquer des nouvelles et des novellas. Plusieurs niveaux, pour ma part je commence facile avec le niveau micro-lectrice : lire et chroniquer 3 nouvelles ou recueils ou novellas. A vrai dire j’en ai quatre dans ma PAL, donc je devrais pouvoir y arriver sans trop de difficultés, le plus dur comme d’habitude étant de rédiger la chronique derrière ;)

Challenge I love London

Oui je sais, j’avais dit que je ne faisais plus de challenge, et c’est le troisième auquel je m’inscris depuis trois mois (les deux autres, c’était celui d’Anne McCaffrey organisé par Guillaume, et le Summer Star Wars de Lhisbeï pour ceux qui ne suivraient pas ;)). Mais comme contre toute attente j’ai réussi à participer au moins un peu à ceux précités, me voici inscrite à celui organisé par Maggie et Titine, « I love London ».

Ce challenge a pour but de nous faire découvrir Londres à travers la littérature (what else?), le tout pendant un an. On peut s’inscrire dans quatre catégories différentes :

  • Soho : 1 livre
  • Bloomsbury : 2 livres
  • Notting Hill : 5 livres
  • Picadilly : 10 livres et plus…

Pour le moment, je commence au niveau Soho, avec Oliver Twist qui prend la poussière sur mes étagères depuis (trop) longtemps :D

Et puis, il y a un super logo pour illustrer ce challenge, que demander de plus ?

Quatrième de couverture :

Le cerveau était parfait, mais le petit corps irrémédiablement handicapé, inutilisable. Alors les Mondes Centraux décidèrent d’employer la technologie la plus sophistiquée pour préparer Helva à vivre dans un nouveau corps : un astronef. La petite fille serait l’un des cyborgs titanesques sillonnant l’espace interstellaire. Une intelligence infiniment plus subtile et plus complexe que n’importe quel ordinateur, mais bénéficiant de toutes les ressources de l’informatique et ne faisant qu’un avec son vaisseau.
Pour beaucoup, elle est devenue un monstre, un hybride inquiétant entre l’humain et la machine. Peut-être. Mais comme Helva tient à bien le faire comprendre à tous, et surtout à ses partenaires, elle reste une femme : complexe, sensible, amoureuse, forte, sauvage et douce à la fois. Bientôt ses exploits seront légendaires… Et même les plus réticents à son égard seront bien obligés de reconnaître que le vaisseau qui chante est… une sacrée bonne femme !

Mon avis :

Je continue mon exploration de l’œuvre d’Anne McCaffrey avec Le vaisseau qui chantait, le premier tome du Cycle des partenaires. L’auteur explore dans ce livre le thème des cyborgs, mais pas n’importe lesquels : des vaisseaux-cyborgs. Helva est née difforme, et ses parents ont choisi pour elle ce futur plutôt que l’euthanasie. Les Mondes Centraux ont donc dépensé une fortune en technologie pour faire d’Helva un vaisseau « Tête et Jambes » (oui le nom est sympa, hein?), en d’autres termes Helva est une sorte de pilote automatique à l’âme humaine, la « Tête », et on lui adjoint un pilote pour lui servir de « Jambes ». Le principe étant qu’Helva appartient aux Mondes Centraux tant qu’elle n’a pas remboursé sa dette.

Le vaisseau qui chantait est en fait un recueil de nouvelles, dont la première a donné le titre, qui forment une suite d’aventures vécues par Helva et ses partenaires successifs. On y trouve de l’action, de l’émotion (oui, j’ai pleuré comme une madeleine), un peu de romance (pas trop, difficile avec un vaisseau-cyborg^^), bref tous les ingrédients pour un roman qui se dévore sans faim. Pour être tout à fait honnête, je l’ai lu à une mauvaise période et j’ai bien peur de n’avoir quasiment rien retenu au bout de deux semaines, mais c’est plutôt dû au contexte, je lui redonnerai sa chance dans quelques temps, je suis sûre que je l’apprécierai davantage ;)

  

Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.