Feeds:
Articles
Commentaires

Posts Tagged ‘Terry Pratchett’

Quatrième de couverture :

L’Apocalypse! Depuis le temps qu’on en parle… Eh bien, c’est pour demain. Enfin, dans onze ans, très exactement. Depuis que Dieu a créé le monde et Satan l’enfer, chacun des deux chercher à tirer la couette à lui. Pour défendre leurs intérêts respectifs, ils ont envoyés leurs agents spéciaux sur terre. Côté Bien : Aziraphale (ange de son état, bibliophile et libraire à mi-temps). Côté Mal : Rampa (démon, lunettes noires et boots en peau de serpent, propriétaire d’une Bentley). Et l’Apocalypse, ça ne les arrange pas du tout. Parce que, vous savez ce que c’est, quand on vit quelque part depuis des siècles, on a ses petites habitudes. Alors ange et démon vont doubler leurs patrons et tout mettre en œuvre pour faire capoter l’Apocalypse.

Mon avis :

Bon, cette critique ne va pas être objective, puisque ce livre a été co-écrit par deux de mes auteurs préférés. N’empêche que j’ai beaucoup aimé. Les personnages sont très bien trouvés, aussi bien les deux héros, Aziraphale l’ange « déguisé » en libraire qui n’ouvre sa boutique que quand il le veut bien, Rampa le démon à l’image du bad boy au bon cœur (le coup de l’autoroute infernale qu’il a imaginé m’a bien faire rire !), la bande des Eux menée par le fils du diable en personne, le chien des Enfers transformé en toutou inoffensif, Anathème Bidule et le livre des prophéties de son ancêtre Agnès Barge (qui porte bien son nom !)… Bref, un belle galerie qui vous arrachera régulièrement un sourire. On ajoute à cela une histoire bien menée, l’humour des deux auteurs, et on obtient un bon roman que personnellement j’ai pris beaucoup de plaisir à lire.


Ils en ont parlé :

Sci-Fi

Olya

Read Full Post »

Quatrième de couverture :

Une société secrète d’encagoulés complote pour renverser le seigneur Vétérini, Patricien d’Ankh-Morpok, et lui substituer un roi.
C’est sans compter avec le guet municipal et son équipe de fins limiers.
Enfin une affaire à la mesure du capitaine Vimaire, alcoolique frénétique, et de ses non moins brillants adjoints. Et lorsqu’on retrouve au petit jour dans les rues les corps de citoyens transformés en biscuits calcinés, l’enquête s’oriente résolument vers un dragon de vingt-cinq mètres qui crache le feu ; on aurait quelques questions à lui poser.
Peut-être la collaboration du bibliothécaire de l’Université ne serait-elle pas inutile. Certes, à force de manipuler les grimoires de la plus vaste collection de livres magiques du Disque-Monde, il a depuis quelques temps été métamorphosé en singe, mais qui a vraiment remarqué la différence?

Mon avis :

Un très bon cru des Annales du Disque-Monde! Des personnages forts sympathiques, une conspiration à déjouer, un dragon à arrêter, le tout par les agents d’un Guet qui jusqu’à présent s’occupait surtout d’éviter toute sorte d’ennui. Impossible de me décider à savoir si je préfère Carotte et sa naïveté, Vimaire ou les autres agents du Guet, ou encore  Dame Ramkin et son élevage de dragons de compagnie toujours malades et prêts à exploser  😀 Sans compter évidemment le Patriarche imperturbable et les Frères illuminés qui m’ont beaucoup faire rire aussi. Bref, beaucoup d’humour, une fin pour le moins inattendue après une enquête aussi loufoque qu’improbable, du vrai Pratchett quoi! Je sais que certains sont allergiques à son humour, mais les autres, vous pouvez foncer 😉

Ils en ont parlé :

Avis des Atuaniens

Read Full Post »