Feeds:
Articles
Commentaires

Posts Tagged ‘Elemental Masters’

Synopsis :

Récemment orpheline, Maya Witherspoon quitte l’Inde pour se réfugier à Londres. De père anglais et de mère indienne, diplômée de médecine en Inde, elle parvient difficilement à obtenir le droit d’exercer son métier dans la capitale de l’Empire anglais. Mais l’ennemi invisible qu’elle a fui hors d’Inde semble l’avoir suivie, et la cherche…

Mon avis :

Difficile de résumer cet opus de la série Elemental Masters sans trop en divulguer. Le conte duquel il est adapté (de très loin !) n’est pas aussi évident à voir que les précédents, il s’agit de Blanche-Neige. On retrouve effectivement le miroir magique, mais les nains sont bien cachés et la pomme empoisonnée apparaît très tardivement^^ Comme d’habitude, on voit arriver le Prince charmant avec ses gros sabots, mais pour le coup la Princesse est sacrément émancipée pour son époque, surmontant le double handicap d’être une femme et une métis pour exercer dans le domaine quasiment exclusivement masculin et bourgeois de la médecine et de la chirurgie (je précise, l’action se passe en 1907).
Un bon divertissement, dans la plus pure lignée des romans de Mercedes Lackey.
Publicités

Read Full Post »

Synopsis :

Eté 1914, début de la première guerre mondiale. Le père d’Eleanore, récemment remarié, part se battre dans les Flandres et ne revient pas, laissant sa fille aux mains de la charmante belle-mère Alison et de ses deux adorables filles… De son côté, en 1917, Reginald Phenix, aviateur passionné, est blessé dans un combat aérien et revient pour sa convalescence à la demeure familiale, proche du village où vit Eleanore et sa belle-famille.

Mon avis :

Je suis sûre que le début du synopsis vous a vaguement rappelé quelque chose Effectivement, c’est bien le conte de Cendrillon qui est adapté à la sauce Mercedes Lackey dans ce livre. Et franchement, j’ai trouvé ça très réussi, même si on voit venir gros comme une maison, que dis-je un château, l’arrivée du prince charmant Razz

Un bon divertissement !

Read Full Post »

Synopsis :
Rose Hawkins est une jeune doctorante, dont la spécialité est l’histoire antique et médiévale. A la mort de son père, elle se retrouve sans le sou, dans un monde où une femme sont censées n’être que des épouses et certainement pas aller à l’université, des fois qu’elles soient plus intelligentes que les hommes. Elle n’a d’autre choix que de quitter Chicago pour accepter un poste de gouvernante à San Francisco. Mais arrivée sur place, Rose se rend compte qu’elle a été trompée : il n’y a pas d’enfants à éduquer, mais seulement un riche et excentrique invalide qui a besoin d’une personne pour l’aider dans ses recherches. Rose choisit de rester et s’en accomode fort bien, mais pour un temps seulement. En effet, elle ne peut s’empêcher de remarquer certaines choses étranges dans cette maison : un employeur qui dit ne pas vouloir imposer son horrible apparence après un accident, des serviteurs trop silencieux pour être honnêtes, de bien étranges manuscrits à traduire…
Mon avis :
Une version revisitée de la Belle et la Bête ma foi bien sympathique à lire, la romance n’est pas gnangnan (n’en déplaise à ceux qui comparent les écrits de Mercedes Lackey à du Harlequin version Fantasy, franchement pour avoir lu les deux ça n’a rien à voir!), les éléments de magie sont bien amenés et les personnages attachants. On passe un bon moment, au final Smile

Read Full Post »