Feeds:
Articles
Commentaires

Posts Tagged ‘Holly Lisle’

Quatrième de couverture :

La magie a disparu à Glenravenne ! Seule Aidris Akalan, magicienne cruelle et maîtresse absolue du royaume, dispose encore de pouvoirs. Mais elle les utilise pour faire régner la terreur parmi ses concitoyens, qu’elle offre en sacrifice, contre une jeunesse éternelle, à de sinistres entités maléfiques. Jayjay et Sophie sont deux amies d’enfance. A trente ans passés, leur vie sentimentale est un gâchis. L’une a vu sombrer son troisième mariage ; l’autre ne s’est jamais remise de la mort de sa fille. Le destin va pourtant les choisir pour devenir les héroines annoncées par les légendes de Glenravenne grâce à un guide de voyage magique. Leurs vacances vont très vite se transformer en lutte acharnée à travers un monde inconnu peuplé de créatures étranges. Un monde où certains voient en elles des magiciennes libératrices, et où d’autres leur souhaitent une agonie lente et douloureuse…

Mon avis :

Ca faisait longtemps que je voyais Glenravenne dans les rayons des librairies, mais je n’avais jamais été vraiment tentée de me le procurer. Finalement, l’occasion s’est présentée la semaine dernière quand je suis malencontreusement passée dans le rayon livres du Carre*four d’à côté.

J’ai donc trouvé ce livre très sympathique à lire, avec un départ original et une histoire bien développée. J’ai beaucoup aimé cette façon de faire tenir un pays tel que la Glenravenne dans les Alpes, d’y emmener deux Américaines lambda par un guide de voyage… particulier :) Enfin, quand je dis lambda… oui et non, car elles ont toutes deux des problèmes assez conséquents, et veulent aller en Glenravenne pour se changer les idées! On se doute évidemment qu’en la matière elles vont être servies… Parce que oui, Aidris est une vraie méchante (personnellement j’ai tiqué devant certaines descriptions de ses méfaits d’ailleurs). Côté personnages on a une belle galerie, avec des « méchants », des « gentils » (oui oui), mais aussi un certain nombre de personnages ambigus qu’on peine à cerner rapidement. Seul bémol à mon avis, justement j’aurais aimé en savoir un peu plus sur certains personnages, notamment Mathiall et le « devin » d’Aidris.

En bref, un livre agréable à lire, qui a l’avantage d’être un one shot (quoique une suite existe, mais apparemment elle se déroule bien plus tard et les personnages ne sont pas récurrents). Si vous en avez l’occasion, n’hésitez pas à le lire pour passer un bon moment.

Publicités

Read Full Post »