Feeds:
Articles
Commentaires

Posts Tagged ‘Pierre Bordage’


Quatrième de couverture :

Dans les pays de la Dorgne, des êtres mi-hommes, mi-animaux perdent peu à peu leur patrimoine humain et s’enfoncent lentement dans la régression animale. Tribus dominantes carnivores, communautés agricoles servant de nourriture aux clans prédateurs, tous sont soumis par le clergé aux lois de l’Humpur, qui punissent de mort les mélanges entre les clans et les comportements individualistes. Parce qu’il ne supporte pas de voir la jeune Troïa qu’il aime livrée aux appétits collectifs lors de la cérémonie rituelle de reproduction, Véhir brise l’enclos de la fécondité et s’enfuit en quête des derniers dieux humains de la légende. Lui, le grogne paysan, va accomplir ce chemin en compagnie de Tia, une jeune prédatrice hurle en exil…

Mon avis :

Ce livre me faisait de l’œil depuis un moment, j’en avais lu plusieurs critiques enthousiastes, et ayant beaucoup aimé les autres livres que j’ai lu de Bordage (dont Porteurs d’âmes), me voici donc avec les Fables de l’Humpur entre les mains. La première chose qui frappe le lecteur, c’est le langage utilisé par les protagonistes. J’étais prévenue, mais ça fait quand même drôle. Mais on s’habitue vite, et ce n’est pas du tout une gêne pour la lecture, au contraire, ça permet (enfin pour moi en tous cas) de s’immerger davantage dans le monde décrit par Bordage. Un monde où les humains sont en train de dégénérer progressivement vers l’animalité. Un monde partagé entre les hommes-prédateurs (hommes-loups, hommes-chats…) et les hommes-proies (hommes-porcs, hommes-moutons…). Un monde où le clergé de l’Humpur règne de façon incontestée et où le libre-arbitre n’existe plus. Oui mais il y a évidemment des récalcitrants. C’est l’histoire de deux d’entre eux qui nous est contée dans ces Fables, leur quête de leurs origines. Impossible d’en dire davantage sans révéler des éléments importants de l’histoire, mais sachez que j’ai dévoré le livre Very Happy J’ai été fascinée par cette civilisation décadente, fascinée et horrifiée. A l’image des héros du roman, on ne peut que refuser ce destin, mais en même temps, je n’ai pu m’empêcher de me poser une question : quand on voit les dégâts que l’Homme est capable d’infliger à la Nature, est-ce que ce ne serait pas mieux ainsi ? Et sur cette considération hautement philosophique (n’est-ce pas ? Wink ), ma conclusion : Les Fables de l’Humpur est un livre à découvrir absolument !

Ils en ont parlé :

If is dead

Publicités

Read Full Post »

https://i1.wp.com/ecx.images-amazon.com/images/I/510kwj-MsXL._SS500_.jpg

Quatrième de couverture :

Léonie, achetée au Liberia, alors qu’elle n’était qu’une enfant, séquestrée, prostituée, s’enfuit à vingt ans de son enfer pour se retrouver clandestine et sans papiers dans les rues de Paris. Edmé, un inspecteur de la Crim’, déprimé par les violences, la misère et le cynisme qu’il côtoie chaque jour, découvre un étrange charnier dans la Marne. Cyrian, fils de famille en mal de raisons de vivre, se prête à un voyage expérimental d’un genre nouveau, pour trouver le frisson de l’extrême : le transfert de l’âme dans un corps d’emprunt… Leur point commun ? Tous trois sont porteurs d’âmes, comme tous les êtres humains. Mais parfois les âmes ne sont pas où elles devraient être … Polar, roman d’amour et d’anticipation : Pierre Bordage joue ici de tous les genres avec un art consommé…

Mon avis :
Un très bon thriller! Pour tout vous dire, je l’ai dévoré dans la journée On suit trois personnages, Léonie, Edmé et Cyrian. A priori rien ne les relie, et pourtant… Au fil de leur histoire, on découvre une France pas très reluisante, dans un futur proche mais indéterminé. Les bas-fonds de Paris et la région alentour sont à faire frémir, et la classe dirigeante n’est guère mieux, tous plus cyniques les uns que les autres.

Je connaissais Pierre Bordage en tant qu’écrivain de science-fiction, j’ai d’ailleurs beaucoup aimé Rohel le Conquérant et Les Guerriers du Silence, maintenant je l’ai découvert en auteur de thriller, et franchement, c’est très réussi!  Avec en plus une pointe de fantastique et d’anticipation, une combinaison excellente à mon humble avis .Je ne peux donc que conseiller ce livre aux amateurs de polar et de SFFF

Read Full Post »